16 mai 1997, Mobutu fuit Kinshasa, marquant ainsi la fin de 32 ans de règne.

16 mai 1997, Mobutu fuit Kinshasa, marquant ainsi la fin de 32 ans de règne.
16 mai 1997, Mobutu fuit Kinshasa, marquant ainsi la fin de 32 ans de règne.

16 mai 1997, Mobutu fuit Kinshasa, marquant ainsi la fin de 32 ans de règne.

16 mai 1997, Mobutu fuit Kinshasa, marquant ainsi la fin de 32 ans de règne. Les rebelles de LD Kabila étaient déjà à quelques km de la ville. Certains espéraient que les FAZ relèveraient la tête pour défendre la capitale. Mais la bataille de Kinshasa n’aura pas lieu et c’est vers 10h qu’une longue escorte quittait le camp Tshatshi, et se dirigait à vive allure vers l’aéroport de Ndjili. Quelques minutes plus tard, Mobutu et une grande partie de sa famille embarquaient dans un avion à destination de ses terres de Gbadolite.

Quelques instants après son départ, Kin Kiey Mulumba, qui était alors le Ministre de l’information du gouvernement du Premier ministre Lukilia Bolongo (le tout dernier gouvernement de Mobutu), annonçait officiellement le départ du Président de la capitale.

Mobutu passa la nuit à Gbadolite, mais dès le jour suivant, sous la pression des événements, il fut contraint de prendre un autre vol pour Lomé (Togo). Le même jour, en fin d’après-midi, Laurent Désiré Kabila prenait contrôle de Kinshasa, la capitale.

Facebook Comments Box

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *