Fibre optique de la SOCOF : Signature du contrat d’exploitation et de maintenance

Fibre optique de la SOCOF : Signature du contrat d’exploitation et de maintenance
Fibre optique de la SOCOF : Signature du contrat d’exploitation et de maintenance

Fibre optique de la SOCOF : Signature du contrat d’exploitation et de maintenance

Réduction de la facture numérique, credo du président de la République et évocation du gouvernement ne saurait se matérialiser sans infrastructure de qualité. C’est ce que le pays à concrétiser ce jour par la signature d’un contrat public-privé entre la SOCOF et AXE ainsi que ses partenaires. C’est un coup de pouce dans le secteur de télécommunication qui devrait permettre de contribuer au développement économique.

Conscient de l’impact des nouvelles technologies sur le développement du pays, le gouvernement congolais A la suite de la conviction du chef de l’État de réduire la facture numérique, tirant à donner aux congolais des services de qualité à bon prix et le socle, ce sont les infrastructures.
Voilà qui expliquent la signature, ce jour, du contrat de partenariat public-privé entre l’État et l’entreprise publique. La société congolaise de fibre optique, et d’autre part, en opérateur privé, la société FASI Congo et ses partenaires, qui renforce les capacités du pays dans le domaine du numérique dans lequel ils accusent un retard déconcertant.

« C’est vraiment une joie, parce que non seulement nous avons des infrastructures, mais cette fois-ci des infrastructures des qualités qui ont respecté les normes internationales. Bien entendu, ce n’est pas l’apothéose parce que le Congo est grand, mais c’est un pas de géant que nous avons fait. »

Les liaisons fibres optiques déployées dans les cadres des projets sur l’axe Muanda – Kinshasa et tu ne opportunités d’intégration aux autres réseaux de télécommunications nationaux et régionaux avec la facilité d’effectuer des liaisons vers l’Angola et autres pays d’Afrique australe un coup du push dans le secteur.

La cérémonie de ce jour révèle une importance capitale pour la RDC dans l’étude avait démontré un effet positif sur l’emploi et la croissance économique du pays.
« Le contrat signait ses jours entre la SOCOF est FAST Congo s’inscrit dans la vision de son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshilombo qui tient à doter la République démocratique du Congo d’un réseau national d’infrastructures à fibre optique et en faire du numérique, un des principaux leviers de développement économique et social de notre pays. »

Le lieu pour la Banque mondiale d’encourager le pays de Félix Tshisekedi Tshilombo, et de réitérer son accompagnement dans le secteur.
« La Banque mondiale s’est engagée auprès du gouvernement de la RDC depuis 2013 dans le secteur des télécoms et du numérique. Nous nous réjouissons de voir que depuis, plusieurs avancées significatives ont accéléré la transition du pays vers l’économie numérique. Je voudrais terminer mon propos en réitérant notre soutien au gouvernement de la RD C dans le secteur des télécoms et du numérique. »

Dans les tout prochains jours devra suivre l’ensemble du processus de mise en route du projet et ses différentes étapes qui conduiront à la date d’entrée en vigueur ainsi que la réunion de réalisation du projet, y compris l’installation des équipements actifs pour la faire marche effective du réseau de fibre optique à la fin de cette année, sans oublier sa commercialisation et sa maintenance.

Facebook Comments Box

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *