Inaugure la « Troisième République » en RDC le 18 février 2006, mettant fin à la longue transition entamée en 1990 sous le maréchal Mobutu.

Partager

Inaugure la « Troisième République » en RDC le 18 février 2006, mettant fin à la longue transition entamée en 1990 sous le maréchal Mobutu.
Image: 18 février 2006. Promulgation de la constitution de la “Troisième République” en RDC par Joseph Kabila

Inaugure la « Troisième République » en RDC le 18 février 2006, mettant fin à la longue transition entamée en 1990 sous le maréchal Mobutu.

Le président Joseph Kabila, qui promulgue une nouvelle Constitution au Palais de la Nation à Kinshasa, inaugure la « Troisième République » en RDC le 18 février 2006, mettant fin à la longue transition entamée en 1990 sous le maréchal Mobutu.

En présence de Denis Sassou Nguesso (Président du Congo-Brazza et Président en exercice de l’Union africaine) et Thabo Mbeki (Président de la République d’Afrique du Sud), la nouvelle Constitution (la première du genre à être votée par le peuple depuis l’existence de la RDC) a été promulguée.

La nouvelle constitution de la République démocratique du Congo a été votée à 84,31 % des électeurs lors d’un référendum organisé les 18 et 19 décembre 2005; contre 15,69% pour le non et 38,03% de votes blancs ou nuls. En vertu des prérogatives qui lui sont dévolues, l’ex-président Joseph Kabila a signé cette constitution avant de promettre de la respecter et de la mettre en œuvre. Le rituel a commencé par une prière, qui a été dite par tous les chefs religieux du pays. Ce dernier a souligné que la gestion de la RDC doit être basée sur sa constitution. Ils ont déclaré que « la voix du peuple est la voix de Dieu » et ont exhorté les législateurs à obéir à la constitution, qui est la première du genre dans le pays. Les hommes de l’Église estiment que ne pas respecter la constitution est une désobéissance à l’égard de Dieu. Ils ont rappelé que « celui qui bâtit sans Dieu bâtit en vain, et qui travaille sans Dieu travaille en vain».
Ketumile Masire (ancien président du Botswana et facilitateur du dialogue intercongolais) et Louis Michel figuraient parmi les autres mentionnés (alors commissaire européen au développement et à l’aide humanitaire). Reliefweb.int

Il convient de noter que la première constitution de la RD Congo a été votée le 1er août 1960 par Joseph Kassavubu. Elle a été précédée par la résolution de la table ronde établissant la Loi fondamentale. Pendant le règne de Mobutu, la deuxième constitution a été adoptée le 24 juin 1967. La constitution de la 3ème République de rdC diffère des versions précédentes. Il a été délivré au même endroit que le Congo-Kinshasa a déclaré son indépendance le 30 juin 1960.

La RDC a également reçu un nouveau blason, un nouveau drapeau et de nouvelles couleurs nationales (bleu, rouge et jaune) ce jour-là et à travers cette nouvelle Constitution, reprenant la configuration décrite dans la Constitution de Luluabourg de 1964.

Enfin, le Lion (Simba) a cédé à la tête du Léopard, qui est considéré comme un symbole d’autorité dans la culture du pays. Cependant, l’hymne national (Debout Congolais) reste inchangé. En conséquence, la RDC est entrée dans une nouvelle période de son histoire: la « Troisième République ».

Facebook Comments Box

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *