Ituri : Présentation de 18 présumés criminels

Partager

Temba 1
Ituri : Présentation de 18 présumés criminels

Ituri : Présentation de 18 présumés criminels

Présentation de 18 présumé criminel, auteurs de nombreuses actions sur la population civile en Ituri arrêté par les forces de défense et de sécurité avec 4 armes AK-47, et beaucoup des munitions de guerre. C’est malfrat était présenté au vice-gouverneur de l’Ituri ce lundi et c’est également, de rappeler que dans d’autres informations 13 miliciens du Front patriotique et intégrationniste du Congo, en tète neutralisé par l’armée dans la région de Share.

Le vice-gouverneur a profité de cette occasion, pour appeler la population à collaborer avec la police et l’armée, afin d’apporter la paix dans cette région.

Les forces de défense et de sécurité pour suivre sa désemparer la traque des auteurs des violences en Ituri sous état de siège, ses forces ont mis la main sur 18 présumés criminels. Dont 16 voleurs à main armée à travers la ville de Bunia, ils ont été appréhendés avec 4 armes AK-47 et plusieurs munitions de guerre, a dit le commissaire provincial de la PNC, le commissaire divisionnaire adjoint, Ngoy Sengwela Kiyo.

« Voilà, excellence les bandes qui ont terrorisé la ville ces derniers temps et tous ces effets que vous voyez là, notamment les 2 motos et plusieurs munitions », commissaire a présenté les armes au vice-gouverneur.

Par ailleurs, l’armée a présenté deux miliciens qui capturée avec une arme sur le champ de bataille, c’est là que c’est cher, c’était tentative d’attaque le dimanche au village Niara 13 de ces miliciens ont été neutralisés par l’armée, dont 8 à la localité babunia et 5 sur l’accès Charlie Kunda.

La population Salut les actions du service de défense et de sécurité ; « Je remercie nos militaires pour le bon travail qu’ils ont accompli. Nous continuerons à prier pour eux pour la grâce de Dieu. »

Au nom de son titulaire à mission de service à Kinshasa, le vice-gouverneur les commissaires divisionnaires Alonga Buni Benjamin a appelé tout Ituriens à raviver une pensée positive pour une paix durable.

Ceux présumés criminels, sont mis à la disposition de l’auditorat militaire où ils vont répondre de leurs actes, conformément aux lois du pays. Question les dissuader d’autres filles et fils égarés.

Facebook Comments Box

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *