La RD Congo viendrait prendre les contrôles de ses actifs miniers et pétroliers

Partager

La République démocratique du Congo viendrait prendre les contrôles de ses actifs miniers et pétroliers détenus par les groupes Ventura de l’homme d'affaires Dan Gertler
La RD Congo viendrait prendre les contrôles de ses actifs miniers et pétroliers

La RD Congo viendrait prendre les contrôles de ses actifs miniers et pétroliers détenus par les groupes Ventura de l’homme d’affaires Dan Gertler


La République démocratique du Congo viendrait prendre les contrôles de ses actifs miniers et pétroliers détenus par les groupes Ventura de l’homme d’affaires Dan Gertler. Au nom de l’État congolais, Madame Rose Motombo, qui est ministre d’État, ministre de la justice et garde des Sceaux, a signé, c’est jeudi 24 février, un accord avec monsieur Dan Gertler, Patron des Ventura les tous, en présence du directeur de cabinet du chef de l’État Guilain Niembo, de son adjoints, André Wameso et d’autres proches collaborateurs du chef de l’État.


Cette signature est la matérialisation de l’instruction du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo entériné en Conseil des ministres du 18 février de cette année. Les gouvernements de la République avait levé l’option d’un règlement global à l’amiable des litiges des contrats extractifs.

Pour Madame Rose Motombo c’est un grand évènement : « C’est un grand événement pour la République démocratique du Congo. Car nous venons de signer un contrat, un contrat qui met fin aux différends qui opposaient la République démocratique du Congo et le groupe Ventura, et que c’est la fait suite de la résolution qui a été prise lors du Conseil des ministres du 18 février passés, qui m’instruisaient par l’autorité du président de la République, Chef de l’État, de signer cela pour qu’on mette fin aux différent. Qui existait entre la République démocratique du Congo et Ventura, et aussi pour que ces différents, qui a duré longtemps, puissent trouver des solutions. Un événement aussi du fait que c’est la première fois qu’on récupère nos actifs et miniers et pétroliers depuis que la République démocratique du Congo et indépendante. »

Dan Gertler a été assistée par son représentant, gérant et son avocat-conseil, l’homme d’affaires Dan Gertler s’est dit soulagé par cette solution à la muable. C’est une nouvelle page qui s’ouvre dans les relations entre son groupe et la RD Congo.

« Le premier abord, je voudrais d’abord remercier le président de la République parce que c’est grâce à lui qu’on a pu conclure ce protocole. On a signé ce protocole entre le groupe fantôme et la République démocratique du Congo. C’est vraiment un grand soulagement parce que ce c’était un litige qui dérange et qui a duré, mais maintenant c’est balayer par ces protocoles, et nous sommes vraiment soulagés. Je crois que c’est bon pour le groupe, c’est bon pour la République, c’est bon pour le peuple congolais et grand merci surtout au président de la République.»

Ayant repris les contrôles de ses actifs, la République démocratique du Congo va désormais les valoriser au mieux de ses intérêts, pour le plus grand bénéfice de sa population, et ce, conformément à la vision du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Facebook Comments Box

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *