Le FC LUPOPO fait face à de lourdes sanctions suite à des violences de supporters durant un match contre CS DON BOSCO

Partager

fb img 17097498352447722960825174006162


Le FC LUPOPO fait face à de lourdes sanctions suite à des violences de supporters durant un match contre CS DON BOSCO, entraînant amendes et suspensions par la LINAFOOT.

La Commission de Gestion de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT) a statué sur des incidents regrettables survenus lors d’une rencontre de football opposant le FC LUPOPO au CS DON BOSCO. Ce match, qui s’est déroulé le 2 mars 2024 au Stade Kibasa Maliba de Lubumbashi, a été terni par le comportement inacceptable des supporters du FC LUPOPO.

Le match s’est normalement déroulé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre. Cependant, mécontents du résultat, des supporters de LUPOPO ont manifesté leur frustration en lançant des projectiles sur les officiels et en envahissant le terrain, actes qui ont conduit à des blessures, notamment un arbitre assistant et un élément de la police nationale.

Dans la foulée de ces débordements, des dégâts matériels importants ont été rapportés, notamment sur le treillis du stade, le rétroviseur et le clignotant d’un véhicule de marque HARRIER et la calandre de la voiture de type MARK CROWN appartenant au commissaire de match. De plus, les vitres du bus de l’équipe de CS DON BOSCO ont été endommagées.

Face à ces actes de violence, la LINAFOOT a pris des mesures disciplinaires fermes. Le FC LUPOPO a été condamné à une amende de 7.500 dollars américains, payable avant leur prochain match. En outre, l’équipe a été suspendue jusqu’au paiement intégral de cette amende. De plus, le FC LUPOPO perdra toutes les recettes du match en question et devra réparer les dommages causés, tant matériels que corporels, résultant du comportement de ses supporters.

La LINAFOOT a souligné le caractère récidiviste des supporters du LUPOPO, annonçant que si de tels incidents se reproduisent, les matches restants seraient joués à huis clos et potentiellement délocalisés dans une autre ville, aux frais de l’équipe.

Ces sanctions témoignent de l’engagement de la LINAFOOT envers la discipline et le respect des règles du fair-play dans le football congolais. Il est impératif que les clubs et leurs supporters prennent conscience de l’importance de leur rôle dans la préservation de l’esprit sportif et dans la promotion d’un environnement sain et sécurisé pour tous les acteurs du football.

Facebook Comments Box

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *