Le FCC a souligné son soutien total aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)

Partager

20240208 0807272576330625318851079

Délégation du FCC à la MONUSCO : Un Entretien Crucial sur la Situation en RDC

Une délégation du Front Commun pour le Congo (FCC), dirigée par Emmanuel RAMAZANI SHADARY, s’est récemment entretenue au siège de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO) avec le Secrétaire Général Adjoint de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix. Au cœur de cette rencontre, les discussions ont porté sur la situation sécuritaire et socio-politique en République Démocratique du Congo (RDC).

Sur le volet sécuritaire, le FCC a exprimé ses préoccupations quant à la détérioration de la situation dans la Province du Nord-Kivu, où plusieurs groupes armés nationaux et étrangers, ainsi que des mouvements terroristes, perpétuent quotidiennement des massacres contre les populations civiles, constituant ainsi des crimes contre l’humanité. La délégation a tenu à exprimer sa compassion envers les compatriotes victimes de ces actes barbares, qui laissent des milliers de femmes et d’enfants sans abri ni nourriture.

Le FCC a également souligné son soutien total aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), engagées sur le front jusqu’au sacrifice ultime pour défendre l’intégrité territoriale du pays.

Sur le plan politique, le FCC a rappelé son alerte constante sur la préparation de la fraude électorale par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) pendant plusieurs mois. La délégation a déploré l’organisation chaotique des élections par la CENI, mettant en péril la cohésion nationale.

Maintenant, le FCC maintient sa position de ne pas participer au processus électoral en cours jusqu’à son terme. La délégation a réaffirmé sa détermination à résister contre l’instauration de la pensée unique en RDC, défendant ainsi la démocratie et le pluralisme politique dans le pays, en utilisant tous les moyens prévus par la constitution.

Facebook Comments Box

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *