Le général Peter Chirimwami attribue le retour à l’accalmie qui a été observé dans la région de Jomba au cours de la semaine écoulée entre les FARDC et le M23.

Le général Peter Chirimwami attribue le retour à l’accalmie qui a été observé dans la région de Jomba au cours de la semaine écoulée entre les FARDC et le M23.
Le général Peter Chirimwami attribue le retour à l’accalmie qui a été observé dans la région de Jomba au cours de la semaine écoulée entre les FARDC et le M23.

Le général Peter Chirimwami attribue le retour à l’accalmie qui a été observé dans la région de Jomba au cours de la semaine écoulée entre les FARDC et le M23.

Après l’accalmie entre les FARDC et le M23, les habitants de Rutshuru reviennent progressivement. Selon le général Peter Chirimwami

Le général Peter Chirimwami, commandant de l’opération Sokola 2, a confirmé lundi 2 mai que les habitants de Rutshuru rentraient progressivement chez eux (Nord-Kivu).

Le général Peter Chirimwami attribue le retour à l’accalmie qui a été observé dans la région de Jomba au cours de la semaine écoulée entre les FARDC et le M23.

Ce responsable des FARDC s’est rendu lundi dans ces zones, où les habitants reviennent progressivement pour les rassurer.

La libération conditionnelle de Sokola 2 confirme qu’il a visité Rwanguba, Tchengerero, Gisiza et Kamira.

Pendant ce temps, les rebelles du M23 avaient été retranchés dans les montagnes de Tshanzu et de Runyoni, selon la même source.

Pour la société civile, le retour de ces personnes est également dû à la misère qu’elles ont vécue dans les camps de réfugiés, tant à Rutshuru qu’en Ouganda voisin.

Ces résidents préfèrent récupérer leurs communautés, où ils ont laissé leurs champs et leurs récoltes pour récolter les bénéfices de l’accalmation.

Facebook Comments Box

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *