Les victimes de guerres de Kisangani raclement les 65 millions USD versés par l’Ouganda

DRCongo Ugandan soldiers 2003 @Peter Busomoke AFP

Les victimes de guerres de Kisangani raclement les 65 millions USD versés par l’Ouganda
Le mardi 13 septembre, l’Association des victimes de la guerre de Kisangani a demandé au gouvernement de déposer dès que possible les fonds versés par l’Ouganda dans le cadre de l’indemnisation des victimes de la guerre de 6 jours dans les coffres du Conseil d’administration du Fonds spécial afin que les victimes puissent en récolter les bénéfices.

Bernard Kalombola, président de l’association, a félicité Félix Tshisekedi, le président de la République, « pour sa diplomatie agissante et pour avoir gagné et bénéficié de cet argent, 65 millions de dollars comme première tranche sur l’affaire RDC contre Ouganda »., et a exprimé ses félicitations.

Les victimes de la guerre de Kisangani demandent que « au gouvernement congolais de disponibiliser rapidement cet argent à la commission ou au conseil d’administration de Fonds spécial pour l’indemnisation des victimes de guerres pour que les victimes soient les vrais bénéficiaires » en réponse.

Certains de ces sinistrés affirment souffrir à Kinshasa depuis quinze mois. « Nous ne voulons pas que cet argent soit détourné par les aventuriers congolais », a martelé Bernard Kalombola.

Kinshasa a annoncé vendredi 9 septembre avoir reçu « plusieurs millions de dollars » de Kampala, en exécution de l’arrêt de la Cour internationale de justice (CIJ) l’ayant condamné à verser à la RDC des fonds au titre de réparations pour l’invasion de l’Est de la RDC, entre 1998-2003.

Intervenant au cours du conseil des ministres de ce même vendredi, la ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese, a précisé que ce versement était intervenu le 1er septembre. Il s’élève à 65 millions de dollars, au titre de première des cinq tranches annuelles, soit un total de 325 65 millions USD que l’Ouganda devra verser à la RDC.

Pour vous rappeler que l’Ouganda a déjà payé la première tranche des 325 millions de dollars qu’il a été condamné à verser à la République démocratique du Congo voisine pour couvrir les pertes subies pendant les guerres des années 1990 lorsque les troupes ougandaises ont occupé le territoire congolais. Le premier versement du paiement de l’Ouganda était de 65 millions de dollars.

Le Congo a demandé à l’Ouganda de lui verser 11 milliards de dollars en réparations pour les meurtres, les vols et les dommages économiques généraux infligés par l’occupation militaire ougandaise de régions du Congo dans les années 1990 dans une affaire initialement déposée contre l’Ouganda en 1999.

« Il est vrai que nous avons payé 65 millions de dollars comme premier versement », a déclaré lundi le porte-parole du ministère des Finances, Apollo Munghinda, ajoutant que le paiement avait été effectué le 1er septembre.

Le porte-parole du gouvernement congolais, Patrick Muyaya, a confirmé que le premier des cinq versements avait été reçu.

Après de longues procédures, la CIJ, la plus haute juridiction des Nations Unies, a statué en 2005 que l’Ouganda avait violé le droit international en occupant certaines parties de l’est du Congo et en soutenant d’autres groupes armés pendant un conflit qui a fait rage de 1998 à 2003.

La Cour, qui traite des différends entre États et dont les décisions sont définitives et sans appel, a ordonné aux deux parties de négocier des réparations. En 2015, cependant, le Congo a déclaré au tribunal que les pourparlers étaient au point mort.

Les juges de la CIJ ont finalement statué en février de cette année que l’Ouganda devrait payer 325 millions de dollars en cinq versements annuels de 65 millions de dollars, à compter de septembre de cette année.

Facebook Comments Box

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *