Nord-Kivu : Interdiction de la vente des tenues semblables aux uniformes militaires.

Nord-Kivu : Interdiction de la vente des tenues semblables aux uniformes militaires.
Nord-Kivu : Interdiction de la vente des tenues semblables aux uniformes militaires.

Nord-Kivu : Interdiction de la vente des tenues semblables aux uniformes militaires.

Face à l’augmentation du nombre de cas de criminalité urbaine dans la province du Nord-Kivu, que les organisations de la société civile continuent de signaler, les autorités militaires ont pris des mesures importantes. Selon le capitaine Anthony Mwalushayi, chef du secteur opérationnel Sokola 1, il est prévu d’interdire la vente de vêtements treillis ou des tenues semblables aux uniformes des FARDC, ainsi que d’organiser des patrouilles conjointes avec l’armée pour traquer les soldats voyous impliqués dans des enlèvements.

« Nous allons prendre des mesures pour interdire la vente des habits tachetés communément appelés « Pentagone ». Ces habits-là font aussi confusion. Mais aussi renforcer le contrôle aux frontières pour que de tels habits n’entrent pas dans notre milieu, parce que ce sont ces habits-là qui font que l’ennemi se dissimule ou bien laisse une mauvaise image sur les forces de l’ordre » a-t-il dit.

Il y aura également des arrestations de militaires qui ont tendance à débarquer dans la ville sans identification. « Dès qu’on trouve un soldat aux heures de service mais qui est en train de déambuler sur la ville, on va mettre la main sur lui parce que chaque soldat qui est en mission est muni d’un bulletin de service montrant qu’il est en pleine mission et qu’il est autorisé de faire des patrouilles ou bien d’être sur un point donné. Donc ce sont de sont des mesures internes que nous avons prises, il y en a autant mais nous ne pouvons pas tout révéler devant la presse. Mais ce que je vous dis, il y a des mesures pour que de tels cas ne se reproduisent plus ». A avancé Antony Mwalushayi. 

Il croit que cette mesure résoudra certains problèmes de sécurité dans l’Est du pays.

Facebook Comments Box

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *