« Nous publions, ce jour, la lettre adressée au Président Félix Tshisekedi, demandant la libération de Stanis Bujakera »

Partager

20240307 1953341260780891359903482

« Nous publions, ce jour, la lettre adressée au Président Félix Tshisekedi, demandant la libération de Stanis Bujakera »

Kinshasa, le 29 février 2024 – L’Association des Correspondants de la Presse Internationale en République Démocratique du Congo (ACPI-RDC) a adressé une requête au Président de la République, sollicitant sa bienveillance pour le cas de Stanis Bujakera Tshiamala, journaliste détenu depuis septembre 2023.

L’ACPI-RDC exprime son inquiétude quant au sort de leur confrère Bujakera, qui reste emprisonné malgré des promesses antérieures de soutien. Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Gombe a rejeté sa demande de libération provisoire, prolongeant ainsi sa détention.

L’association insiste sur le fait que l’article incriminé n’a pas été signé par Bujakera, ni aucun engagement n’a été pris de sa part. Bujakera a accepté de collaborer avec la justice et souhaite recouvrer sa liberté pour continuer à exercer sa profession dignement. L’ACPI-RDC souligne que c’est un journaliste qui se tient à la disposition de la justice à tout moment nécessaire.

Face à cette situation, l’ACPI-RDC interpelle le Président de la République, le suppliant de faire preuve de clémence envers Bujakera, pour lui permettre de rejoindre sa famille. Ils appellent à la magnanimité du Président pour une libération rapide, se fondant sur sa déclaration en tant que chef de l’État et garant des droits de ses citoyens.

Le comité directeur de l’association, représenté par son coordonnateur, Kamanda wa Kamanda Muzembe, met en avant l’espoir placé dans l’intervention du Président et lui exprime son respect profond. Cette démarche vise également à renforcer la liberté de presse et le respect des droits des journalistes en RDC.

Facebook Comments Box

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *