Nsingi Pululu : « le conjoint ou la conjointe de candidat président de la République doit aussi être né de père et de mère Congolais »

Nsingi Pululu :  « le conjoint ou la conjointe de candidat président de la République doit aussi être né de père et de mère Congolais »

“Nsingi Pululu : « le conjoint ou la conjointe de candidat président de la République doit aussi être né de père et de mère Congolais »

Renforcement de la proposition de loi verrouillant continuer à être clair qu’est là pour éliminer certains candidats selon les rideaux congolais.

Le député Nsingi Pululu révèle sur TOP CONGO FM que « Nous avons ajouté que ne peut être candidat président de la République que celui qui est né de père et de mère congolais et aussi avoir été député national ou sénateur. Le conjoint ou la conjointe doit aussi être né de père et de mère Congolais ». Si cela approuve, cela signifie que Moise Katumbi, Martin Fayulu et même JP Bembe ne seront pas candidats en 2023. Il a rappelé que « Au mois de juillet 2021, j’avais proposé la loi sur la nationalité pouvant verrouiller la fonction de président de la République qui doit être réservée aux seuls Congolais nés de père et de mère pour éviter l’infiltration »

Le camp de Moise Katumbi a déjà compris que l’objectif et d’ élimine Moise Katumbi. Laurent Onyemba, cadre du parti Ensemble pour la République a déclaré que « C’est un schéma d’exclusion qui vise fondamentalement le président Moïse Katumbi, Nous dénonçons ces velléités politiciennes. Il faut que la classe politique passe à un consensus. Ces velléités violent fondamentalement l’esprit des articles 10 et 70 de la Constitution. Nous refusons cette législation taillée sur mesure »

Facebook Comments Box

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *