Quelques mandataires publics sanctionné, ils ont été suspendus de leurs fonctions pour le détournement présumé

Partager

Quelques mandataires publics sanctionné, ils ont été suspendus de leurs fonctions pour le détournement présumé
Quelques mandataires publics sanctionné, ils ont été suspendus de leurs fonctions pour le détournement présumé

Quelques mandataires publics sanctionné, ils ont été suspendus de leurs fonctions pour le détournement présumé, il s’agit notamment, le directeur de la regideso, Cobill Sonahydroque, scpt ex onatra. ONG ACAG encourage le gouvernement congolais et appelle plus des sanctions

Le détournement de deniers public dans ses établissements publics. Georges Kapiamba, président de l’ONG ACAG a fait le point. « Nous avons eu des informations fiables établissant que depuis hier le premier ministre a autorisé la suspension des mandataires de l’entreprise ex Onatra, Regideso, Cobill, ainsi que sonahydroque, ils sont remplacés par des mandataires intérimaire en attendant que les enquêtes se poursuivre para port au fait de détournement des deniers publics sont mis à leur charge. Nous saluons cette action du gouvernement qui démontre clairement qu’il ne va pas tolérer les actes indélicats de certains mandataires, mais nous regrettons la faite que les mandataires de la SNEL sont jusqu’ici échappés à cette sanction comme vous le savez la SNEL fait partie des entreprises qui est mal gouverné dans laquelle, il y a beaucoup d’actes des détournements qui ne sont pas sanctionné. »

Malgré tout, l’ACAG continue d’encourager l’initiative prise par le premier ministre, Sama Lukonde.
« Concernant les mandataires qui sont sanctionné les dossiers est en justice, bien sûr ce sont des conclusions des enquêtes menées par IGF qui date de l’année passée qui ont mis longtemps pour être exécuté par le gouvernement nous disions que mieux vaut tard que jamais. Mais nous encourageons le gouvernement de poursuivre cette action de lutter contre les anti-valeurs au sein des entreprises publiques mais nous souhaiterions que ça ne peut pas tout simplement au niveau des suspensions mais il faut que les dossiers soit envoyé devant la justice pour qu’ils répondent des leurs actes. »

Facebook Comments Box

Partager

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *